OuiHop’ Top-Flop : La pollution mise à l’index ? Oui et non !

Le Top : Plume Labs met la pollution à l’index

plume-labs

A l’occasion de la COP21, la start-up française Plume Labs a mis en ligne une carte mondiale de la pollution de l’air actualisée heure par heure. Cette mappemonde interactive « encourage plus de transparence et soutient l’engagement citoyen contre les émissions nocives que les Etats cherchent à réduire à travers les négociations de la COP21 ». Déjà connue pour une appli qui permet de suivre son exposition à la pollution dans des centaines de villes du monde (lire notre article), Plume Labs pousse ici plus loin l’innovation. A saluer, même si elle s’est en fait largement inspirée d’une initiative chinoise lancée l’an dernier.

Pour en savoir plus : Plume Labs

Le Flop : Les bouchons toujours plus forts que la pollution

utp

Pour convaincre les Français à utiliser davantage les transports publics, mieux vaut un bon bouchon qu’un parfum de pollution. C’est le constat décevant que nous faisons à la lecture du rapport de l’Observatoire de la mobilité 2015 publié fin novembre par l’UTP (Union des transports publics). On y lit en effet que 39 % des Français citent la « difficulté à circuler » comme premier argument qui les inciteraient à utiliser plus fréquemment les transports en commun, contre 18 % seulement qui invoquent une « volonté de réduire la pollution ». Pas très conforme à l’esprit de la COP21, même si ce dernier chiffre est en hausse par rapport au sondage précédent…

Pour en savoir plus : Observatoire de la mobilité 2015

Laissez votre commentaire

Partagez