MySOS, un ange gardien qui obéit au doigt et à l’œil

MySOS application - systeme-appel-d-urgence_smart_attitude

 

Pendant la journée, Bernard Mourad, ancien banquier d’affaires chez Morgan Stanley et romancier à ses heures, gère le groupe de presse Mag & News Co., qui regroupe entre autres Libération et L’Express. Et pendant la nuit, il sauve des vies. Pas en revêtant une cape et en survolant les rues (quoique, qui sait ?), mais en peaufinant une appli (totalement gratuite ) baptisée MySOS. Réseau social de solidarité et de proximité, MySOS est un système d’alerte – le premier du genre – qui porte secours rapidement aux personnes à la santé fragile, telles que cardiaques ou diabétiques.

 

« Finalement, l’humain est encore très mal connecté »

« On gère l’urgence comme il y a vingt ans, au lieu d’utiliser la puissance des smartphones et leurs capacités de géolocalisation », explique Bernard Mourad au journal Les Echos. Il est dommage que nous soyons si bien connectés à distance, pour des motifs futiles comme Facebook ou Twitter, et si mal connectés avec les gens qui sont proches et sur les sujets critiques. »

L’utilisateur de l’appli précise initialement s’il est une personne disposée à porter secours – un « ange gardien » selon MySOS – ou quelqu’un qui pourrait avoir besoin d’aide à tout moment (ou pourquoi pas les deux). Les premiers précisent s’ils ont une formation médicale ou de secourisme, les seconds remplissent un formulaire sur leur état de santé (groupe sanguin, traitements suivis, etc.).

 

Un ange gardien qui se tient toujours à proximité

Ensuite, toute personne en situation de détresse peut déclencher une alerte via MySOS qui démultiplie ses chances d’être rapidement secourue, un point essentiel en cas de malaise cardiaque, d’agression ou d’un problème de santé requérant une intervention d’urgence. L’appli prévient en effet les proches, les services de secours (Samu, police, pompiers), le médecin traitant, et surtout les « anges gardiens » qui se trouvent à proximité, grâce à la géolocalisation.

MySOS a déjà passé le cap des 100 000 membres et compte la Croix-Rouge française et la Fédération Française de Cardiologie parmi ses partenaires. Pas mal pour une appli qui n’était à ses débuts qu’une lubie au milieu de la nuit.

 

Pour en savoir plus : MySOS

Partagez