Paul Duan, petit génie du Big Smart Data

Paul Duan_big data_Bayes Impact_smartattitude

Paul Duan : « Et si je vous disais que 10 personnes pouvaient sauver la vie de 10 millions ? C’est possible avec le pouvoir de la science des données ! »

Ce 6 juin, lors d’une conférence au Château de Chambord dont il était l’un des principaux intervenants, Paul Duan attaque fort. Tant et si bien que nous allons le laisser s’exprimer : « Quand on parle de Big Data on pense surtout à ces merveilleux algorithmes qui permettent à Netflix de savoir combien de millions de personnes vont regarder les épisodes de House of Cards. Mais les mêmes techniques qui font les fortunes de l’industrie et de la finance peuvent être utilisées pour résoudre des problèmes sociaux à grande échelle. Uber, par exemple, collecte des données sur chaque passager, chaque requête et chaque destination ; ils sont ensuite capables d’utiliser ces informations pour prédire où et quand les requêtes vont tomber et ainsi optimiser en temps réel le trajet de leurs véhicules. Mais attendez une seconde : chaque jour, des milliers de personnes meurent dans une ambulance sur le chemin de l’hôpital, et améliorer l’infrastructure des services ambulanciers coûte des milliards d’euros. Je vais donc vous poser une question : si Uber peut utiliser des algorithmes pour optimiser le trajet de ses taxis, qu’est-ce qui nous empêche de faire de même pour optimiser le temps de réponse des ambulances ? La réponse : rien ! »

Et Paul Duan, Français de 22 ans né à Trappes de parent immigrés chinois, est en train de le prouver. Après Sciences Po, la Sorbonne et Berkeley, ce surdoué des données aurait pu faire fortune dans la finance, mais il a préféré fonder une ONG destinée à devenir, selon lui, « l’ONU de la data science ». Baptisée Bayes Impact, elle a réuni en un an une équipe de choc d’ingénieurs sortis des plus prestigieuses start-up de la Silicon Valley : les fameuses « 10 personnes qui sauveront la vie de 10 millions ».

Le Big Data ne le satisfait pas ? Il invente le Big Smart Data !

En si peu de temps, Bayes Impact a déjà réussi à faire une différence. Et pas que pour les ambulances : elle a développé des algorithmes pour les organismes de micro-crédit afin de détecter les fraudes et d’anticiper les risques de défaut de paiement. A la clé, moins de pertes et donc des crédits moins chers pour les populations défavorisées.

Interrogé par les médias lors d’un passage récent en France, Paul Duan a aussi quelques idées sur la façon dont il pourrait exploiter le Big Data pour améliorer… Pôle Emploi. « À l’aide des algorithmes, on pourrait, non pas éradiquer, mais au moins résoudre en partie les problèmes du marché de l’emploi en France, explique-t-il lors d’un entretien avec le webmagazine French Morning. On peut toujours améliorer les choses de 10 à… disons 20 %. Toujours ! »

4 Commentaire

  1. Mouais…..encore un rigolo de première! moi aussi je suis un surdoué de la fiance et big data..j’aurais pu faire fortune dans la Grande Finance mais j’ai préféré laisser ma place pour sauver l’Humanité et mon chat surdoué qui me réclame trop souvent des croquettes surdoués et de bonne boulettes surdouées surtout! Alors pour le bien de tous, car j’aurais pu faire bien autre chose de ma vie, j’ai décidé d’optimiser mes temps de parcours entre Lidl et mon domicile surdoué californien..pas loin de quelques voisines surdouées siliconées ..bref! moi surdoué de la Grande Finance et du big big Data..je pense que fabriquer des boulettes au Pakistan sera bientôt le futur pour mon chat et l’Humanité bien sur que je compte toujours sauver…enfin un jour qui sais..peut être à bientôt…

Laissez votre commentaire

Partagez