Nos 10 paris pour Paris parmi 77 projets participatifs

budget participatif paris_les projets participatifs de paris_smart_attitude

Si le « budget participatif » de la Ville de Paris ne fait pas l’unanimité, il a au moins le mérite de recenser plein d’idées, des projets participatifs. Dotée de 75 millions d’euros, la cuvée 2015 a récolté en début d’année plus de 5 000 projets participatifs proposés par les Parisiens. Une commission d’élus et de citoyens en a récemment sélectionné 77 pour Paris dans son ensemble (et 547 pour les 20 arrondissements), parmi lesquels les Parisiens seront invités à voter en septembre pour choisir les 10 propositions qui seront finalement retenues. Voici notre smart sélection :

1) Un sésame citoyen pour tous les services parisiens

Payer sa place de stationnement pour aller à la piscine municipale tout en passant par la bibliothèque sans avoir à trimballer tout un jeu de cartes ? C’est le projet de la smart card universelle qui entend « simplifier l’accès des Parisiens aux services numériques et physiques proposés par la Ville ». Ou comment avoir toutes les cartes en main en une seule.

Projet numéro 37 ; coût estimé : 9 000 000 euros.

2) Un éclairage plus smart pour la ville lumière

« Développer un éclairage intelligent, mieux adapté aux besoins et à l’environnement ». A la base, l’idée n’a rien de lumineuse, mais il y a quelques éclairs de génie qui nous ont séduits : « mettre en place des détecteurs dans certaines rues pour allumer les lampadaires au passage des piétons ; adapter l’éclairage à la luminosité réelle en fonction de la lune ; éclairer le sol plutôt que le ciel ; économiser l’énergie en utilisant des LED. »

Projet numéro 53 ; coût estimé : 3 000 000 euros.

3) Tous en piste pour plus de pistes cyclables

C’est un projet bateau : Paris veut donner plus de place au vélo ! Mais s’il n’a pas inventé la roue, le projet innove un peu pour les deux-roues, puisque « seraient expérimentées des pistes cyclables colorisées dans l’objectif de sécuriser davantage encore la circulation des vélos et de réenchanter les parcours des cyclistes. » Voilà qui devrait améliorer la piteuse 17e place de Paris dans le Top 20 des villes où il fait bon pédaler.

Projet numéro 14 ; coût estimé : 8 000 000 euros.

4) Du vert à tous les étages !

On aime quand un projet fait preuve d’ambition : « La Ville de Paris s’est donnée comme objectif d’avoir 100 hectares de toitures et façades vertes à l’horizon 2020. » Et pour se lancer, le projet propose de végétaliser plus de 10 000 m² de toits et de terrasses.

Projet numéro 70 ; coût estimé : 2 000 000 euros.

5) Tout Paris reconstitué en 3D

Une maquette complète de Paris en 3D, c’est déjà bien, mais la rendre accessible à tous les citoyens grâce à son format open source, voilà qui est réellement novateur. Car elle permettra aux Parisiens   « de mieux comprendre l’impact des projets d’aménagement », ou encore servira « de base à tout type d’entreprise pour proposer des services innovants, des jeux vidéo, etc. »

Projet numéro 7 ; coût estimé : 1 000 000 euros.

6) L’accès au Web à tous les coins de rue

« Implanter des bornes tactiles avec accès à Internet sur l’espace public et dans les équipements municipaux pour faciliter l’accès aux services et aux informations sur la Ville. » En fait, on a plutôt du mal à comprendre pourquoi ceci est un projet et pas d’ores et déjà un constat…

Projet numéro 36 ; coût estimé : 1 000 000 euros.

7) Plus d’autonomie pour l’énergie à Paris

Promouvoir les énergies renouvelables dans l’espace public parisien en installant des panneaux solaires sur les bâtiments de la ville et en déployant du mobilier urbain autonome ou producteur en électricité – feux tricolores, lampadaire, bancs, etc. –, voilà un projet qui ne manque pas de jus.

Projet numéro 42 ; coût estimé : 1 500 000 euros.

8) Aux kiosques, citoyens !

Les « kiosques citoyens » envisagés seraient « des lieux accueillants, partagés par tous, pour se rencontrer, débattre, échanger, s’informer, se réunir ou tout simplement faire une pause. » Rien de révolutionnaire, mais un petit côté naïf et sympa qui nous plaît.

Projet numéro 49 ; coût estimé : 1 500 000 euros.

9) Une billetterie smart et mobile

Toute initiative dont le but est de réduire les files d’attente à Paris ne peut que rencontrer notre adhésion. D’où notre vote sans réserve pour ce projet qui consiste « à généraliser les achats de places et réservations en ligne, par exemple pour réserver des créneaux sportifs ou s’inscrire à des événements organisés par la Ville. Cette billetterie permettra de faciliter l’accès aux musées parisiens en achetant son ticket depuis son smartphone et d’éviter ainsi les files d’attente. »

Projet numéro 33 ; coût estimé : 1 600 000 euros.

10) Pour que les fontaines coulent de source

Après la récente canicule qui a engourdi Paris, nous ne pouvons qu’applaudir à cette idée : la création d’une quarantaine de nouvelles fontaines, dont certaines d’eau potable et pétillante, et la rénovation « des fontaines de type Wallace, devenues pour certaines d’entre elles des œuvres artistiques qui contribuent à l’embellissement de l’espace public. »

Projet numéro 45 ; coût estimé : 2 000 000 euros.

 

Pour en savoir plus : Budget participatif de Paris

Laissez votre commentaire

Partagez