Le don gratuit : regarder une pub pour sauver la planète !

Un vent nouveau souffle sur le don. Nous vous parlions il y a quelques mois de Microdon, cette initiative qui permet d’arrondir les montants payés pour financer des associations. Aujourd’hui, OuiHop’ vous présente la nouvelle révolution du don : le don gratuit sur internet grâce à la publicité, ou la réallocation solidaire des revenus publicitaires.

Donner en regardant vingt secondes de publicité

Né d’une réflexion sur les usages possibles de la publicité sur internet, le don gratuit fait aujourd’hui de nombreux adeptes. Les communautés de donneurs ne cessent d’augmenter chaque jour : ils sont actuellement plusieurs dizaines de milliers en France. La simplicité de la démarche est la clé du succès : via un site internet ou une application mobile, vous regardez une publicité d’une vingtaine de secondes et votre don est effectué. En effet, le visionnage génère des revenus publicitaires qui seront reversés à l’association partenaire de votre choix.

Une bonne action sans effort

Ainsi, les associations et les ONG partenaires disposent de fonds supplémentaires, en plus des montants collectés grâce aux dons classiques. Cette forme de don complémentaire s’adresse principalement aux personnes qui n’ont pas l’opportunité de donner directement, faute de temps ou d’argent. En réduisant au minimum les contraintes matérielles, le don gratuit offre de nouvelles possibilités à ceux qui voudraient faire une contribution sans trop d’effort.

Les effets du don sont d’ailleurs immédiats : un ou deux visionnages suffisent à payer un repas à un enfant ou à planter un arbre. Deux possibilités parmi tant d’autres.

Les dons permettent de financer des ONG humanitaires mais également d'autres associations comme l'Association Cassandra contre la Leucémie (Crédits: Anona)
Les dons permettent de financer des ONG humanitaires mais également d’autres associations comme l’Association Cassandra contre la Leucémie (Crédits: Anona)

Un complément financier pour de nombreuses associations

Les ONG et les associations qui bénéficient de ces dons d’un nouveau genre sont très variées : à côté des grandes figures de l’humanitaire comme l’Unicef, des associations de taille plus réduite sont également représentées. Aussi, les actions à financer sont également très diverses : outre l’aide alimentaire ou médicale, vos dons peuvent aussi vous permettre de contribuer au financement de l’encyclopédie libre Wikipédia par exemple. La démarche est volontaire et la possibilité de choisir à qui attribuer le don revient au donneur : on parle bien d’un véritable don.

Une publicité moins intrusive

Les publicitaires trouvent aussi leur compte dans cette démarche. Plutôt que de polluer le quotidien des internautes avec des publicités intrusives, les messages publicitaires gagnent en visibilité dès lors que le visionnage se fait de manière volontaire. Les entreprises peuvent également mettre en valeur leur engagement social et solidaire en s’associant à des organisations caritatives et en leur permettant de disposer de financements supplémentaires.

Le don gratuit grâce à la publicité semble donc séduire autant les associations que les internautes et les entreprises: cela les rassemble autour d’une vision novatrice et responsable de la publicité.

Disponible sur plusieurs supports : simple et pratique

L'application mobile et le site internet de don gratuit Anona (Crédits: Anona)
L’application mobile et le site internet de don gratuit Anona (Crédits: Anona)

Plusieurs initiatives avaient déjà essayé de développer une telle forme de don. Certains s’étaient penchés sur l’utilisation possible des revenus publicitaires sur Youtube par exemple : c’était le cas de Watch for Nepal notamment, initiée l’année dernière par deux étudiants indiens aux Etats-Unis (voir article sur Creapills). Si les pistes d’utilisation du don grâce aux publicités sont nombreuses, les solutions qui se développent en France jouent sur le pratique et le simple. Deux start-up proposent ce service, Anona et Goodeed, mais Anona est la seule à développer actuellement une application mobile et un site internet.

  • L’application mobile

Anona est une start-up lyonnaise qui propose une version nomade du don gratuit par la publicité. Via une application smartphone disponible sur Android et iOS, Anona vous propose d’utiliser les petits moments de vacances de votre journée, attendre un bus ou un trajet OuiHop’ par exemple, pour faire une bonne action. Rapide, efficace mais sans zèle : l’application ne vous permet pas de regarder plus de deux publicités dans la même journée, chacune générant entre 20 et 40 centimes d’euros.

  • Le site internet

Bien que Anona ait choisi de privilégier le support mobile, la start-up a également développé un site internet qui permet également de faire des dons. Une brève inscription est nécessaire, après quoi il est directement possible de commencer à donner. Simple d’accès, le site d’Anona permet de faire des dons en quelques secondes: avec ces deux supports internet et mobile, il n’y a vraiment plus de limites pour faire une bonne action.

 

Anona compte déjà plus de vingt mille utilisateurs en France et leur nombre ne cesse d’augmenter. Lancée en février 2015, la start-up a désormais de nombreux partenaires, associations et ONG fortement demandeuses de dons, qu’elle choisit minutieusement en fonction de ses critères éthiques affichés : la transparence, l’honnêteté, le réalisme et l’engagement solidaire.

En savoir plus: Anona

 

1 Commentaire

  1. bonjour moi j’ai besoin d’un don pour le projet d’élevage des poules enfin dans le projet nous voulons donner des poules à la population démunis

Laissez votre commentaire

Partagez