GoodPay : une carte de paiement révolutionnaire … en résidus de maïs

Belgique. NewB, une jeune coopérative bancaire fondée en 2014 a récemment lancé une carte bancaire prépayée d’un nouveau genre. La carte de paiement GoodPay est faite de résidus de maïs certes, mais elle permet surtout de développer une nouvelle philosophie du paiement bancaire.

En voulant promouvoir une approche durable, éthique, solidaire et transparente des transactions bancaires, NewB espère changer la vision communément admise de la banque et ainsi montrer qu’une autre approche est possible. Si tout le monde participe au changement.

Impossibilité d’endettement, paiements anonymes et dons à des organismes caritatifs

La carte prépayée GoodPay cherche à éviter les principales contraintes des cartes bancaires classiques. Tout d’abord, elle évite à son utilisateur de s’endetter puisque les transactions ne peuvent pas dépasser la somme chargée sur la carte. Déclinée en deux versions, la carte GoodPay s’adapte également aux besoins des utilisateurs puisqu’ils ont le choix entre deux types de cartes, la Start Card et la NCard, qui correspondent respectivement à l’offre de base et à une offre augmentée en volume de transactions possibles (2500 euros potentiellement chargeables à l’année sur la StartCard et 50000 pour la NCard).

La carte GoodPay permet de réaliser des paiements de manière anonyme, pour les plus méfiants quant à l’utilisation de leurs données bancaires. L’une des principales différences avec une carte de paiement classique est que les cartes GoodPay ne sont pas liées à un compte bancaire personnel. Afin d’ouvrir un compte auprès de NewB, la coopérative bancaire, il suffit de devenir citoyen-coopérateur moyennant un investissement de 20 euros minimum et de fournir quelques informations personnelles simples (nom, adresse, adresse mail, etc.).

Qui plus est, chaque paiement réalisé avec cette carte déclenche automatiquement un don de 5 centimes à l’association choisie par le titulaire. Ce choix se fait directement sur internet, comme la plupart des démarches disponibles avec les cartes GoodPay. Grâce au partenariat avec MasterCard, ces carte sont utilisables quasiment partout, sans frais de change dans la zone euro. Déjà disponible dans plus de dix langues différentes, elle compte près de 50000 utilisateurs aujourd’hui, principalement en Belgique.

Une coopérative bancaire pour remettre tout le monde sur un pied d’égalité

newbbouwen_newbcoop_ouihop_blog

Un tel service suppose une organisation en mesure de le porter. NewB, la coopérative bancaire à l’initiative de cette carte bancaire révolutionnaire, affiche des valeurs en rupture avec celles des institutions bancaires classiques. Les sommes placées sur les comptes des citoyens-coopérateurs (et le terme est important) ne donnent lieu à aucune spéculation : d’où le fait que les utilisateurs ne perçoivent aucun intérêt sur les sommes restant sur leur compte.

Un consensus indispensable pour toutes les décisions en AG

Le fonctionnement de la coopérative bancaire repose sur un trio d’acteurs indispensables : le citoyen coopérateur, les organismes coopérateurs et les investisseurs coopérateurs. Lors des assemblées générales, tous ont droit à une voix et chaque décision doit émerger d’un consensus. Si leurs intérêts et leur engagement dans l’institution ne sont pas les mêmes, un accord est indispensable pour toute les décisions prises au sein de la banque. Pour chaque sujet à débattre, un panel de chaque groupe est rassemblé pour étudier les différentes positions et pouvoir ensuite en discuter avec les autres.

Mettre le citoyen aux commandes de son épargne

NewB est également l’une des premières institutions à mettre en place une plateforme en ligne sur laquelle les citoyens-coopérateurs peuvent participer et décider de ce qui doit être fait de leur épargne : « La Voix de Votre Epargne ». Cette pratique est en rupture avec ce qui se fait dans les autres banques, dans la mesure où le citoyen-coopérateur est réellement investi d’un pouvoir d’influence sur les décisions. En Belgique, l’objectif est même d’organiser des forums locaux où les utilisateurs GoodPay d’une même localité pourraient se rencontrer et prendre des décisions.

Vers une nouvelle vision de la banque ?

En changeant la perception des paiements bancaires, NewB espère transformer la perception que les individus ont de la banque. Ses chances de succès reposent tout de même ses différents partenaires qui soutiennent et permettent son action. Rabobank Nederland (la plus grande banque coopérative néerlandaise), tout d’abord, pour l’hébergement des comptes ; et MasterCard ensuite pour le service de paiement. Force est de constater que leurs relations sont toujours au beau fixe pour l’instant.

Mais la véritable clé du succès reste l’implication des citoyens coopérateurs, animés par une véritable volonté de changer les choses en changeant leur quotidien. Un système prometteur en résumé, qui portent beaucoup de valeurs positives et se diffusera peut-être en France. Qui sait ?

Laissez votre commentaire

Partagez