Entraide intergénérationnelle ou entraide nouvelle génération?

Dans une société qui compte de plus en plus de personnes âgées, il est fort à parier que l’entraide intergénérationnelle a plus que jamais un rôle à jouer. Souvent présenté comme conflictuel, le rapport entre générations peut pourtant relever de l’échange. Exactement ce que proposent Les Talents d’Alphonse et Mamy Factory, deux entreprises qui cherchent à rapprocher les plus jeunes de leurs aînés autour du savoir-faire. Pour cela, ils ont opté pour deux modèles bien différents : pour le premier, le partage de connaissances; pour le second, la vente de produits de qualité nés de mains expertes. Présentation de deux initiatives qui revalorisent les talents de toutes les générations.

Les Talents d’Alphonse, le relais des savoirs-faire

logo-lta-long-jaune_lta_ouihop_blog
(Crédits : Les Talents d’Alphonse)

La transmission des connaissances d’une vie a tout d’une entreprise périlleuse. Pourtant, le partage des savoirs peut vite devenir la courroie d’un échange à la fois symbolique et pragmatique entre générations. Sans tomber dans le cliché, les connaissances en couture, en bricolage ou en cuisine des plus jeunes frôlent souvent le niveau zéro quand celles de leurs aînés ont su perdurer à travers le temps. Permettre le partage de ces connaissances, c’est ce que se propose de faire Les Talents d’Alphonse, une start-up fondée par deux jeunes diplômés d’une école d’ingénieur de Lille.

bricolage-jean-2-LTA-LTA-ouihop
Les Talents d’Alphonse, des savoirs qui passent d’une main à l’autre (Crédits : Les Talents d’Alphonse)

Les Talents d’Alphonse est une plateforme d’échange entre « Alphonses » et « Curieux ». Les premiers, des personnes âgées, proposent de partager leur(s) savoir(s)-faire avec les jeunes gens qui souhaitent apprendre. Grâce à la géolocalisation, « Alphonses » et « Curieux » peuvent ainsi être mis en relation avec des personnes proches de chez eux, se contacter et facilement se rencontrer. Une belle manière de créer du lien et de garder précieusement les savoirs d’une vie, pour qu’ils vivent à nouveau par d’autres mains. Pour apprendre à « faire soi-même », pas forcément besoin d’aller dans un fablab, les Talents d’Alphonse propose d’allier rencontre et apprentissage.

Mamie Factory, un pull en laine pour tous

mamyfactory_mamyfactory_ouihop_blog
Tisser un lien qui profite à toutes les générations, le pari réussi de Mamy Factory? (Crédits : Mamy Factory)

Dans un tout autre style, Mamy Factory oeuvre également pour que les savoirs-faire de nos aîné(e)s puissent profiter aux autres. Cette marque de vêtements pour enfants se propose de commercialiser des produits « made in France » d’une grande qualité, réalisés par les mains expertes d’une centaine de retraitées.

Mamy Factory envoie les patrons aux « mamies », leur fournit tout le matériel nécessaire et les laisse ensuite travailler à leur rythme pour tricoter les vêtements. Mamy Factory espère réussir un double pari : celui de proposer des vêtements de très grande qualité en valorisant le savoir-faire de toute une génération. De quoi réunir grands-parents, parents et enfants autour d’un échange qui saura satisfaire tout le monde: les retraitées peuvent compléter leurs revenus tout en faisant profiter des centaines d’enfants de la qualité de leurs créations. Lancée en 2013, Mamy Factory ne cesse d’élargir ses gammes et a même ouvert une boutique à Paris. Le tricot a encore des beaux jours devant lui.

1 Commentaire

  1. Peu de mots sont necessaires pour vous presenter cette video qui f8 se suffit presque a elle-meme et qui nous plait par sa facon poetique et amusante d illustrer la vie et le passage d un age a l autre. Comme nous vous l avions deja dit, Hakisa est particulierement sensible aux valeurs d echange et d entraide entre generations ainsi qu a leurs vertus pour les plus jeunes generations comme pour les plus agees.

Laissez votre commentaire

Partagez