Be Who You Art : le collectif qui vous fait changer le monde

Be Who You Art (BWYA) est un collectif d’un nouveau genre, sans le moindre doute. Sa vocation a le mérite d’être ambitieuse: contribuer à changer le monde. Comment ? En invitant artistes et acteurs sociaux à travailler ensemble autour d’événements culturels pour révolutionner la vision des causes sociales. Un projet exigeant et plein de promesses.

A la fois entrepreneuriale et associative, la structure fondée en juin 2015 a déjà su mobiliser un réseau de près de 250 artistes : sculpteurs, graffeurs, comédiens, musiciens, etc. La mission de Be Who You Art est très simple : permettre aux artistes de proposer leurs œuvres pour servir la cause sociale de leur choix. Après une première exposition STARS, courant 2015, pour la journée internationale des droits de la femme, BWYA lance à présent un nouveau projet d’événement pour mars 2016 afin de lutter contre l’illettrisme.

(Crédits: BWYA)
(Crédits: BWYA)

Mettre en relation les artistes et les acteurs sociaux

Be Who You Art est un collectif de neuf personnes qui organise des appels à projets artistiques pour différentes causes sociales. Les artistes sont libres de proposer leurs créations pour servir la cause à leur manière. Les événements organisés donnent plus de visibilité et de dynamisme aux causes sociales tout en renouvelant leur image. En croisant les perspectives des artistes et des travailleurs sociaux, BMYA offre un moyen alternatif de s’engager pour une cause sociale et ce, sans que personne n’ait à débourser quoi que ce soit. La contribution des artistes est volontaire et leur rémunération provient des ventes d’œuvres et de reproductions. Les associations disposent ainsi d’une aide et d’un soutien à moindre frais. Une partie des ventes est également reversée à leur cause.

(Crédits: Pehuen Grotti)
(Crédits: Pehuen Grotti)

« Des gens passionnants et passionnés »

Après avoir su mobiliser une communauté d’artistes motivés, Be Who You Art essaie à présent de convaincre les associations des nouvelles possibilités à leur portée. Beaucoup d’entre elles sont séduites par ces partenariats d’un nouveau genre qui revitalisent l’action sociale. La rencontre des différents publics, – artistes, acteurs sociaux et entrepreneurs – fait naître un échange qui favorise l’émergence d’une réelle alternative. Le directeur général, Sei Cabrol, parle d’ailleurs d’un travail quotidien « avec des gens passionnants et passionnés » pour qui l’engagement et les causes défendues ne sont pas que des paroles en l’air.

Les personnes extérieures peuvent également contribuer en proposant des initiatives à soutenir, directement sur le site de Be Who You Art. Le site permet ainsi de mettre en relation de nombreuses personnes très différentes et de les mobiliser dans des échanges de ressources et de savoirs-faire. La nouvelle version du site internet, lancée cette semaine, comporte également un volet événementiel et un blog pour suivre de près l’actualité de Be Who You Art.

8-Le saviez-vous
(Crédits: BWYA)

Un site internet pour acheter des œuvres d’art

BWYA lance également une nouvelle fonctionnalité de son site internet : une plateforme d’achat pour les œuvres d’art présentées aux expositions. Be Who You Art propose ainsi aux artistes partenaires de valoriser leur travail en marge des marchés de l’art plus classiques. Par ce site, BWYA espère faire le lien entre des artistes engagés et un public averti, responsable.

BWYA défend l’idée qu’un engagement citoyen est possible: acheter des œuvres ou des reproductions aux artistes soutenant des causes sociales en serait déjà une belle manifestation. En effet, les acheteurs potentiels contribuent à la fois au travail de l’artiste et à la cause qui lui est directement liée. Grâce au compte ouvert sur le site, l’acheteur peut également suivre sa contribution. La transparence, une des valeurs essentielles de Be Who You Art.

 

armelle
Armelle C. « Peu importe les mots » (Crédits: Armelle)

Dans les mois à venir…

Be Who You art a de nombreux projets en cours. Le plus récent est un appel à projets pour une exposition itinérante qui se tiendra à partir de mars 2016. L’exposition L’Art sans Lettres, véritable campagne contre l’illettrisme, réunit les œuvres d’une vingtaine d’artistes qui seront d’abord présentées à l’espace Beaujon, dans le 8ème arrondissement de Paris. L’exposition devrait ensuite se déplacer afin de toucher un maximum de personnes. Toujours avec cette même idée qu’il faut sensibiliser les gens et leur rappeler à tous qu’ils ont un pouvoir énorme : celui de changezr le monde.

1 Commentaire

Laissez votre commentaire

Partagez