Interview de Nacim, un OuiHoper convaincu

OuiHop’ vous propose aujourd’hui de rencontrer Nacim, l’un des  piétons qui utilise quotidiennement l’appli. S’il n’a pas tenu à nous envoyer sa photo, il a en revanche bien saisi le potentiel de OuiHop’. « C’est aussi simple que ça ». Présentation en quelques points.

Bonjour, pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Oui, je m’appelle Nacim, j’ai trente ans et je suis ingénieur en région parisienne.

Comment avez-vous découvert OuiHop’ ?

J’ai connu l’application grâce à un prospectus sur mon lieu de travail. Je l’ai consulté et voilà, j’ai téléchargé l’application.

Qu’est-ce qui vous a plus dans l’application ?

Sa simplicité. Et puis c’est une initiative innovante, j’ai trouvé ça très bien comme concept.

Depuis quand utilisez-vous OuiHop’ ?

Je me sers de l’application depuis octobre-novembre, je crois.

Vous êtes plutôt conducteur (Oui) ou piéton (Hop) ?

J’utilise l’application en mode piéton exclusivement étant donné que je n’ai pas de voiture.

Avez-vous déjà été pris par un automobiliste ?

Oui, plusieurs fois même. La plupart du temps avec des collègues qui font à peu près le même trajet que moi. OuiHop’ me permet de savoir quand ils vont prendre leur voiture et je peux leur demander de me prendre sur la route. C’est aussi simple que ça.

Laissez votre commentaire

Partagez