Entretien avec Aymeric: «Voir des gens seuls dans leur voiture… c’est vraiment dommage! »

Bonjour, pouvez-vous présenter en quelques mots ?

Je suis le père Aymeric. Je suis prêtre et je réside actuellement à Paris, dans le 7ème arrondissement. Je voyage beaucoup pour faire des missions, surtout en Asie. J’ai vécu une quinzaine d’années au Japon et je parle d’ailleurs couramment japonais.

Comment avez-vous découvert OuiHop’ ?

J’ai vu une annonce sur Facebook. Je pense qu’un de mes contacts a dû liker la page. Je suis allé voir et je suis tombé sur le petit film d’annonce qui est vraiment génial. Du coup, j’ai téléchargé l’application. Je crois que c’était en octobre, au tout début.

Qu’est-ce qui vous a séduit dans OuiHop’?

J’ai trouvé le concept innovant, futé et sympathique.

Êtes-vous plutôt Oui (voiture) ou Hop (piéton) ?

Je l’utilise en mode conducteur lors de mes déplacements. J’ai déjà accumulé plus de 13000 Hopiz mais je n’ai pas encore fait mon choix sur le store.

Pour quels trajets utilisez-vous OuiHop’ ?

J’allume OuiHop’ à l’occasion car je n’ai pas de trajets réguliers. Mais dès que je dois me rendre en banlieue et que je prends ma voiture, je propose mon trajet.

Vous en parlez autour de vous ?

J’ai posté la vidéo de l’application sur mon Facebook et j’en parle très souvent quand je suis à des dîners. Même à mes amis étrangers. Les gens sont très intéressés par l’application. Surtout par l’esprit. En même temps, c’est logique. On passe notre temps à voir des gens qui sont seuls dans leur voiture alors qu’ils pourraient prendre quelqu’un. C’est vraiment dommage.

Vous déménagez dans la région de Nantes, vous allez continuer à utiliser OuiHop’?

Oui, je déménage près d’Angers. Je continuerai à allumer l’application

Un message que vous souhaiteriez partager aux OuiHopers’ ?

Oui, je trouve que OuiHop’ est une initiative géniale qui répond à un vrai besoin. J’espère que beaucoup de monde l’utilisera dès que possible pour faire grossir la communauté. C’est une initiative qui favorise le sourire de tout le monde : se dire bonjour, échanger, partager… juste se parler finalement.

 

Partagez