Bastien, 2 ans avec OuiHop

OuiHop vous propose aujourd’hui le portrait de Bastien, un adepte covoiturage qui fête ses deux années d’utilisation de OuiHop.

Salut Bastien, est-ce que tu pourrais te présenter rapidement ?

Oui, je suis Bastien, j’ai 34 ans et je vis en région parisienne depuis une dizaine d’années. Je fais pas mal de route tous les jours pour aller bosser, 17 kilomètres aller et 17 retour, et j’ai toujours été intéressé par le covoiturage. Je covoiture depuis 2010 et quand j’ai découvert OuiHop’, je me suis dit que c’était vraiment l’occasion de l’expérimenter sur de courtes distances.

Comment est-ce que tu as connu OuiHop’ ?

Je dirais que c’était il y a un an et demi ou deux ans. Je devais être en train de chercher des applications de covoiturage sur le Play Store et je suis tombé sur OuiHop’. Comme c’est quelque chose qui m’intéresse, j’aime bien me tenir au courant des nouveautés, de voir comment ça évolue. Alors j’ai téléchargé OuiHop et j’ai essayé l’application.

Et comment tu l’as trouvée ?

Plutôt bien, franchement. En tant que conducteur, le fait de gagner des Hopiz, de pouvoir les convertir dans un store, c’est une fidélisation qui marche très bien. Ça me pousse à utiliser l’application au quotidien. Pour le moment, je n’ai pas eu trop de chance à chaque fois que j’ai voulu prendre quelqu’un mais je ne perds pas espoir. Avec un peu plus de monde sur l’application, ce sera certainement beaucoup plus simple.

Tu l’utilises comment ?

90% du temps, c’est pour aller au travail. Après, il m’arrive de l’utiliser une fois de temps en temps quand je pars faire des courses ou que je vais faire un tour. Mais ça reste surtout sur mon trajet pour le travail.

Je l’ai aussi utilisée comme passager de manière occasionnelle. La dernière fois, ça devait être il y a un mois. J’avais fait une sortie dans l’après-midi et j’étais parti en transports en commun. Pour rentrer, comme c’était un peu compliqué, je me suis dit que j’allais regarder sur OuiHop. Et ça a marché ! J’avais tenté un peu comme ça et puis très vite j’ai vu un conducteur sur l’application, j’ai fait ma demande et quelques minutes plus tard, il m’a pris. On s’est retrouvé à Pont de Sèvres et il m’a amené jusqu’au RER à Antony, ce qui m’a fait gagner au moins 20 minutes sur mon trajet. En plus le conducteur était vraiment très bien donc ça a été une très bonne expérience.

Qu’est-ce que tu penses de OuiHop’ ? Du concept ? De l’utilisation ? Des récompenses ?

Je trouve toujours agréable de faire un trajet avec quelqu’un plutôt que d’être seul. J’aime bien l’application même si je pense que ce serait encore mieux s’il y avait un peu plus de monde qui se laissait tenter et se mettait à l’utiliser. Avec les grèves récentes, ça s’est amélioré et j’espère que ça va continuer ainsi.

Tu as déjà gagné à la loterie ?

Non, je n’ai jamais gagné pour l’instant. Mais avec les points que j’ai accumulés en roulant, j’ai déjà pu avoir plusieurs bons d’essence et des cartes de lavage. Je ne sais pas combien ça représente en tout, pour les deux années durant lesquelles j’ai utilisé l’application. Mais je dirais que j’ai bien dû recevoir une bonne centaine d’euros en bons, en cartes et autres. Ce qui est plutôt super.

Tu parles de OuiHop’ autour de toi ?

Oui, j’essaie souvent de pousser des collègues à l’utiliser. Quand je leur en parle, il trouve ça très sympa mais je ne suis pas certain que beaucoup s’y soient mis. Après, je me dis que c’est sûrement préférable que les personnes y arrivent d’eux-mêmes. Je ne désespère pas. Dès que les gens auront compris tout l’intérêt de l’application, je suis sûr qu’ils seront de plus en plus nombreux à nous rejoindre sur les routes.

Laissez votre commentaire

Partagez