A la rencontre de Gérard : covoitureur convaincu et fervent Ouihoper !

Bonjour Gérard, est-ce que vous pouvez vous présenter en quelques mots ?

Je suis Gérard et j’habite à Melun. Depuis un mois environ, j’utilise OuiHop’ tous les jours pour me rendre à mon travail, à Orly.

Comment avez-vous découvert l’application OuiHop’ ?

J’utilise Blablacar depuis quelques mois déjà et je suis assez curieux des applications qui permettent de faire du covoiturage. Je trouve que c’est une idée remarquable. Alors j’ai tout simplement fait une recherche sur le store d’applications pour voir lesquelles existaient et je suis tombé sur OuiHop’. Je ne connaissais pas, alors j’ai lu le résumé et j’ai tout de suite été convaincu.

Qu’est-ce qui vous a séduit dans l’application ?

J’aimais bien le concept de BlaBlaCar avec la planification en avance des trajets mais là, avec OuiHop’ c’est un tout autre genre.  On diffuse sa destination et les personnes peuvent vous solliciter si elles sont intéressées par le trajet. Une sorte d’autostop par internet quoi. J’ai beaucoup aimé le concept et je me suis dit que c’était sûrement plus adapté aux trajets quotidiens.

Notamment pour moi, car le trajet que je fais est intéressant en voiture et qu’il est assez embêtant en transports en communs. Pour faire Melun-Orly en transports, il faut prendre le RER jusqu’à Paris puis retourner dans le Sud, jusqu’à Orly. Ça prend facilement de 2h à 2h30. Alors qu’en voiture, je mets environ 45 minutes en horaires décalés. C’est un gain de temps considérable, donc autant partager son trajet. C’est pour ça que OuiHop’ a un bon potentiel pour les gens qui doivent faire ce déplacement. Ça leur permettrait de faire le trajet plus vite et aussi de manière plus confortable (rire).

Vous êtes Wazer vu que vous roulez beaucoup ? Vous utilisez le Waze Connect ?

Oui, j’utilise Waze depuis plusieurs années. Je le lance chaque fois que je fais un trajet, donc tous les jours quand je fais l’aller-retour pour aller travailler. Du coup, maintenant je lance Waze avec OuiHop’ et comme ça, mes habitudes sont inchangées et je peux en plus, proposer mon trajet à des piétons tout en gagnant des Hopiz et des tickets de loterie. C’est vraiment sympa !

Est-ce que vous avez déjà pris quelqu’un dans votre voiture ?

Non, je n’ai pas encore eu l’occasion. Mais ça viendra, je n’en doute pas.  Le concept ne peut que fonctionner. Le covoiturage est quelque chose de formidable : grâce au smartphone, on peut rencontrer quelqu’un sur un trajet et en apprendre un peu sur elle en un petit laps de temps. Tisser un lien intéressant. C’est drôle de se dire que, ce qui fait que les gens ne se parlent plus dans la vraie vie (ce qui est vraiment flagrant dans les transports en communs), puisse amener ces mêmes gens à se retrouver dans le même véhicule pour partager un trajet et aussi un moment de convivialité. En ça, je trouve que OuiHop’ est une vraie réussite.

Vous utilisez l’application en mode conducteur mais est-ce que vous envisageriez de l’utiliser en mode piéton ?

Étant donné que je suis contraint d’utiliser ma voiture pour aller travailler, je ne me sers que de l’application en mode conducteur pour le moment. Mais bon… pourquoi ne pas l’utiliser en mode piéton le jour où il y aura beaucoup de monde sur les trajets qui m’intéressent ? Non, franchement l’idée me plaît bien. Surtout que c’est tout de même plus agréable pour se déplacer : c’est plus convivial, plus confortable et puis… il y a souvent la clim’ aussi (rire). Je plaisante mais ça reste l’occasion de sourire un peu plus souvent, de faire des rencontres et de se déplacer dans une bonne ambiance. Donc ce serait avec plaisir.

Une chose que vous souhaiteriez dire aux futurs OuiHopers ?

Oui. Une seule chose : si vous cherchez une application conviviale, téléchargez OuiHop’ !

Laissez votre commentaire

Partagez